• Pourriture bactérienne des branchies

    Pourriture bactérienne des branchies

    Nom scientifique : Flavobacterium columnare / Chondroccus columnaris

    Nom vernaculaire : Pourriture bactérienne des branchies

    Classe : Bactérie

    Type : Infection

    Symptôme(s) : L'infection débute par l'apparition de tâches blanchâtres au niveau des opercules et de la bouche, ainsi que sur les nageoires. Ces tâches évoluent au fur et à mesure pouvant provoquer de sérieuses hémorragies, et les branchies présentent des tâches de nécroses jaune-orangé et se décolorent. Les nécroses attaquent les branchies, en allant des lames branchiales vers la base, et peut même aller jusqu'à infecter le cartilage.

    Des lésions laiteuses peuvent infecter la peau et la zone muqueuse, pouvant recouvrir jusqu'à 30% du corps du poisson. Le mucus protecteur de la peau est détruit et peut faciliter d'autres infections. Au stade terminal, les lésions peuvent recouvrir une bonne partie du corps du poisson et les branchies sont complètement décomposées.

    Chez les juvéniles, la mort intervient rapidement sans même que les lésions externes n'apparaissent. Chez les spécimens adultes, la mort intervient, généralement, au bout du troisième jour après l'infection.

    Cause(s) : L'infection apparaît, souvent, par un réchauffement de l'eau bien que les attaques bactériennes peuvent se dérouler à une température comprise entre 8°C et 30°C. Divers facteurs comme la carence alimentaire, la pollution de l'eau, la surpopulation, le stress ou une mauvaise maintenance peuvent être des conditions favorables pour la maladie.

    De nombreux poissons sont des porteurs sains et constituent donc un réservoir de bactéries mais la survie de ces derniers est souvent limitée à 3 jours dans une eau chaude à 20°C et plus de 2 semaines dans une eau calcaire ou riche en matière organique en décomposition dans une eau chaude.

    Traitement(s) préventif(s) : Le mieux est, avant tout, d'éviter une surpopulation de l'aquarium et de maintenir les poissons dans des conditions parfaites afin d'éviter tout facteur pouvant faire surgir la bactérie.

    Traitement(s) curatif(s) : Un traitement antibiotique à base de néomycine peut être administré avec une dose de 2 / 4 grammes pour 100 litres d'eau pendant 3 jours avec un changement d'eau de 50 %.

    Un traitement à base de pénicilline est éventuellement possible en prenant compte d'une dose de 2 milligrammes pour 100 litres d'eau pendant 24 heures.

    Durant le premier stade de l'infection, l'utilisation de sulfate de cuivre ou plongez les poissons dans un bain, de courte durée, avec du chlorure de sodium ou du chlorure de benzalkonium peuvent se montrer efficace.

     

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :