• Poisson zèbre

    Poisson zèbre

    Nom latin : Danio rerio

    Nom vernaculaire : Poisson-zèbre (ou souvent nommée dans le commerce sous le nom de Danio-zébré).

    Famille : Cyprinidés

    Longévité : 1 an et demi à 3 ans

    Taille : - Mâle : 3 à 4,5 cm

                - Femelle : 3 à 4,5 cm

    Origine : Asie (Inde et Bangladesh)

    Attention : GloFish est une marque brevetée ayant créer des poissons génétiquement modifiées, de sorte à les amener à la fluorescence. Le poisson-zèbre a été un candidat parfait pour la manipulation génétique ; des souches de cette espèces ont été manipulées et ayant reçu dans leurs organismes un gène de corail fluorescent et de GFP (protéine fluorescente verte issue d'une méduse abyssale) à un but commercial, et vendue sous le nom de GloFish.

    Les poissons mutants ayant reçu la GFP ont développer une fluorescence verte tandis que ceux ayant le gène du corail ont développer des couleurs rose, rouge, jaune et orange.

    Il faut souvent s'en méfier ; ces poissons ayant une longévité assez réduite, une résistance aux maladies maigre et une vulnérabilité plus importante lors qu'il s'agit d'échapper à des prédateurs.

    Poisson zèbre

    De nombreuses souches de poissons zèbres mutants avec des individus aux coloris naturels

     

     

     

     

     

    Comportement : L'espèce se montre bien grégaire du moment qu'il est maintenu dans un groupe d'au minimum 6 individus, afin de former un banc. Les bancs pouvant se montrer imposant (jusqu'à des centaines d'individus).

    Bien que paisible, il reste néanmoins actif et nageant beaucoup.

    Une zone de nage assez important est requis pour une bonne nage des poissons et une végétation dans les zones ombragées et quelques racines dans les coins du bassin.

    Alimentation : Carnivore, avec une tendance insectivore. La bouche du poisson est adapté à la capture de proies à la surface, chassant des insectes et leurs larves et des crustacés.

    Des proies vivantes / congelées conviendront bien qu'une nourriture vivante soit plus attractive.

    Reproduction : Pendant le frai, on installera les couples formés (2 mâles pour une femelle) dans un bassin de reproduction, où le fond sera recouvert de billes d'argile ou de verre (de préférence). Ces billes serviront à protéger les œufs en les mêlant au décor, afin d'éviter une prédation par les adultes.

    La femelle disperse ses œufs un peu partout dans le bassin étant une espèce dispersant ses œufs.

    L'éclosion débute 3 jours, au maximum, après la fécondation à une température constante de 26°C. L'incubation peut être accélérer en montant légèrement la température de l'eau ; vers 28°C - 29°C, l'incubation ne dure que 2 jours.

    En Inde, l'espèce se reproduit toute l'année et est débute très souvent lors de la mousson. Les sources de nourritures agissent aussi comme signal de reproduction.

    Pour stimuler le frai en captivité, on peut reproduire un aquarium avec un fond coulissant ou une épaisse couche de substrat, réduisant ainsi la profondeur du bassin et simulant la rive d'une rivière ou d'un ruisseau. L'apport régulier de proies vivantes en petites portions stimule également la ponte qui a souvent lieu au matin. Une bonne végétation, même artificiel, semble encourager le frai.

    Zone de vie : Surface de l'eau

    Température de l'eau : 18°C à 30°C

    Dureté de l'eau : 8 °d GH à 20 °d GH

    pH : 6,5 - 7,5

     

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :