• Myriophylle aquatique

    Myriophylle aquatique

    Nom latin : Myriophyllum aquaticum

    Nom vernaculaire : Myriophylle aquatique

    Famille : Halogaracées

    Origine : Amérique du Sud

    Taille : 50 cm à 3 m. Certains plants peuvent dépasser les 4 mètres.

    Croissance : Extrême. L'espèce peut croître jusqu'à 30 centimètres par jour si les conditions lui sont parfaitement favorables).

    Attention : Cette croissance impressionnante peut entraîner un caractère invasif. Elle peut ainsi étouffer les autres espèces de plantes. Une régulation à la main où par des poissons phytophages doit être régulièrement effectuée.

    Attention : Il est strictement interdit de rejeter des souches dans la nature et des cours d'eau. L'espèce est considérée comme espèce nuisible et invasif sur toutes les régions où elle s'est naturalisée.

    Luminosité : Extrême.

    Substrat : Le substrat peut être indifférent ; Myriophyllum aquaticum s'adaptant à une multitude de climats. Cependant, le milieu devra être riche en substances minérales.

    Emplacement : Arrière-plan ; Surface

    Si la population est contrôlée, elle peut former des grandes touffes végétales en pleine eau et / ou en surface, offrant refuge pour des poissons de surface, de pleine eau et des alevins.

    De nombreux poissons phytophages consomment la plante, permettant une régulation naturelle.

    Reproduction : Reproduction asexuée par bouturage des tiges.

    Les tiges et les têtes doivent être sectionnées juste en dessous d'un nœud, puis être repiquées dans le substrat. Les boutures peuvent également flottées à la surface ou nagées en pleine eau. Myriophyllum aquaticum développant régulièrement des racines adventices.

    Température de l'eau : 18°C à 25°C

    Dureté : 5 °d GH à 9 °d GH

    pH : 6,5 - 7,5

    Partager via Gmail Pin It