• Kenyi

    Kenyi

    Nom scientifique : Maylandia lombardoi

    Nom vernaculaire : Kenyi

    Famille : Cichlidés

    Longévité : 6 à 10 ans

    Taille : - Mâle : 13 cm

                - Femelle : 11 cm

    Origine : Lac Malawi

    Comportement : C'est une espèce très territorial. Il défendra son rocher ou sa crevasse contre tout intrus ! Contre des espèces territoriaux, les combats peuvent se montrer violents. Avec des espèces calmes, l'espèce se montre plus grégaire et plus calme. Un bac ayant des caractères géographiques du Lac Malawi est indispensable. Le bac devra au minimum contenir 350 litres d'eau pour trois individus (compter 1 à 3 femelles pour un mâle). Des pierres calcaires seront fixés et installés et du sable blanc sera le seul substrat possible car l'espèce creuse beaucoup. Les roches et pierres calcaires devront former beaucoup de crevasses et des courtes galeries pour que les poissons s'y réfugient. Seules des anubias pourront s'installer sur les rochers.

    Il vit en petites colonies presque sur le substrat et dans la zone inférieure de l'eau. Il se stresse lui-même facilement : ce stress est caractérisé par l'apparition de rayures noires sur le corps.

    Attention : Éviter la cohabitation avec Maylandia estherae et Maylandia barlowi (risque d'hybridation).

    Alimentation : Omnivore. Il se nourrit d'aufwunchs (ensemble des divers végétaux, algues et petits animaux aquatique se développant à la surface des rochers et des pierres).

    Reproduction : Polygame, le mâle harcèle la ou les femelle(s) pendant le frai. Si une seule femelle est présente dans le bassin, le mâle l'harcèlera en permanence, parfois jusqu'à la tuer !

    Une fois la ponte, comportant une trentaine d’œufs, terminée, la femelle va garder ses œufs à l'intérieur de sa bouche (on parle d'incubateur buccal maternel) pendant 3 semaines (suivant la température de l'eau). Pendant cette période d'incubation, la femelle cesse toute alimentation. La femelle devra trouver de nombreuses cachettes rocheuses pour protéger sa progéniture et être hors de vue du mâle.

    Lorsque les alevins atteignent un centimètre et demi, la femelle expulse ses alevins (on dit qu'elle crache ses alevins). Lorsque les alevins sont libérés définitivement, ils sont très débrouillards et peuvent déjà commencer à se nourrir une fois sortis. En captivité, des cyclops, des daphnies et des nauplius d'artémias peuvent être apportés aux alevins.

    Zone de vie : Zone inférieure

    Température de l'eau : 23°C à 26°C

    Dureté de l'eau : 10 °d GH à 20 °d GH

    pH : 7 - 8

     

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :