• Bois & Racines

    Le bois immergé (ou naturel) ou les racines naturelles sont du bois mort, utilisable en aquarium. Ces dernières sont presque imputrescibles ; en fonction de l'origine du bois, de l'espèce ayant procuré le bois ainsi que de la qualité de l'eau (le bois mort et les racines de saule sont en parfait exemple).

    Les racines et le bois immergée, outre leur résistance à la pourriture, offrent des refuges pour les poissons et autres occupants de l'aquarium, ainsi que des supports pour de nombreux plantes aquatiques et épiphytes (= ne requit aucun sol ou substrat).

    En milieu naturel, le bois mort n'est pas rare dans les cours d'eaux. Les racines, vivantes ou mortes, constituent des habitats de prédilection pour les poissons mais aussi pour de nombreuses plantes épiphytes comme les mousses (Bryophyta), les fougères, des lichens et des algues.

     

    Types de bois

    Le bois et les racines utilisés en aquarium sont divisés en cinq catégories ;

    Bois & Racines

    • Bois de Mopani (ou Monape) ; Bois issu de l'espèce africaine Colophospermum mopane. Son bois, ses racines et ses ramifications sont de nature très torsadées et torturés ainsi qu'une couleur pouvant varier du clair au sombre, avec un léger ton rouge-noirâtre. Du fait de sa densité, le bois est très résistant à la pourriture et aux insectes.

    Bois & Racines

    • Bois de mangrove ; Bois mort et racines issus des espèces de palétuviers poussant naturellement dans les mangroves saumâtres. Ce bois mort est naturellement saturée de sel ; il convient donc uniquement aux aquariums-mangroves ou ayant une eau saumâtre. Toutefois, ils peuvent subir des traitements pour éliminer le sel avant commercialisation.

    Bois & Racines

    Bois de tourbière ; Bois mort provenant des tourbières acides de l'hémisphère Nord. Ces bois et racines mortes proviennent de l'accumulation d'arbres morts, s'étant petit à petit enfoncés dans la sphaigne avant d'être totalement ensevelis. Ils subissent une décomposition extrêmement lente du fait de l'acidité de la tourbière. Ces bois sont riches en acide tannique, diminuant le pH de l'eau et pouvant la teindre d'une couleur rouge-brunâtre rappelant le thé. Cette coloration est naturelle et sans danger pour les poissons.

    Bois & Racines

    • Bois araignée ; Bois et racines issus de nombreuses essences tropicales. Leurs ramifications et leurs racines sont de nature très tordues et torsadées. Ils sont quasiment imputrescibles du fait de leur densité.

    Bois & Racines

    • Bois naturel (ou sauvage) ; Bois ramassé dans la nature et les cours d'eau. L'utilisation de bois mort trouvé dans les cours d'eau ou même les forêts est possible, mais avec des précautions à prendre sous risque de pollution ou de pourritures.

     

    Préparation du bois

    Le bois ou / et les racines, avant toute installation, doit être préparés. Le bois doit être correctement brossé à sa surface, nettoyé à l'eau du robinet (contient du chlore, ce qui permet une désinfection de surface) puis être bouilli pendant environ 3 à 7 heures, suivant la taille du bois et l'essence, pour le désinfecter et en éliminer les traces d'insectes, de bactéries et de champignons, même si le bois a été acheté dans le commerce ; le risque 0 n'existe jamais. Bouillir du bois permet d'extraire une partie des tanins du bois, qui colorent naturellement l'eau avec le temps (cela dit, la coloration de l'eau par l'acide tannique du bois peut être volontaire pour l'aquariophile).

    Si vous décidez de ramasser du bois dans la nature ou un cours, renseignez-vous, choisissez des espèces locales et du bois ayant été longtemps immergé, mais de texture encore dure, pour éviter qu'il ne se brise en morceaux lors qu'il sera bouilli ou même avec le temps dans l'aquarium.

    Il est tout à fait naturel, qu'au début, le bois flotte à la surface après son installation. Il faudra patienter que le bois se sature d'eau ; un simple trempage peut suffire, cependant, selon l'essence et la densité, même après avoir été bouilli et bassiner, il pourra continuer à flotter.

    On peut éventuellement placer des pierres si la forme du bois ou des racines le permet, pour fixer l'ensemble. Une autre technique, plus délicate, consiste à percer une plaque d'ardoise puis de viser du bois mort sur la roche avec une vis en nylon. La plaque d'ardoise peut ensuite être recouvert de gravier ou de sable.

     

    Bois artificiel

    On trouve dans le commerce du bois et des racines artificiels, pour compenser la rareté de certains bois naturels pour les aquariums, ayant été trop exploités dans certaines régions du monde. Leur utilisation est avant tout une question de goût et de choix. Il faudra juste s'assurer de leur neutralité en raison de leur composition chimique et évitez à tout prix du bois artificiel contenant du plâtre ou du métal.

     

    Remarque : Certains poissons ou invertébrés brouteurs peuvent entretenir le bois et les racines en consommant le biofilm et les algues se formant sur du bois ou des racines. Les poissons de fond du genre Ancistrus et Plecostomus et les escargots d'ornements sont de bons nettoyeurs. Contrairement aux rumeurs, les poissons Corydoras sont moins doués pour ce rôle.

    Remarque : L'installation du bois doit être pris en compte avec les autres décorations et la plantation finale. Le bois présente un intérêt autant esthétique que biologique.

    Bois & Racines

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Roches & Pierres

    Nombreux sont ceux désirant trouver eux-mêmes les pierres / rochers pour leur(s) aquarium(s), ou même utiliser des pierres trouvées au jardin ou dans la nature. Cependant, la question se pose régulièrement ; << Cette roche convient-elle à l'aquarium ? >>.

     

    Classification des roches

    Les roches sont classées selon leur formation, leur origine et leur composition. Quatre grandes catégoriques de roches existent ;

    • Roches magmatiques ; des roches formés par solidification du magma (roches volcaniques, plutoniques et filoniennes).

     

    • Roches biolithogenèses ; des roches formés par des organismes vivants, le plus souvent des mousses, lichens et bactéries comme les stromatolites ou les roches formés par la tourbe.

     

    • Roches sédimentaires ; des roches issus de l'accumulation de minéraux et de sédiments sous l'effet de l'érosion, des éléments et des organismes vivants.

     

    • Roches métamorphiques ; des roches issues de la transformation des roches précédentes, après enfouissement répétitive en profondeur.

    Roches / pierres à éviter

    La majorité des roches retrouvés en surface sont des roches d'origine siliceuses, avec un léger pourcentages d'autres roches. Beaucoup de roches utilisées en aquariophilie sont des roches d'origine volcanique car elles sont très poreuses et esthétiques ; la roche volcanique d'Islande en est un parfait exemple.

    En aquariophilie, il est important de retenir plusieurs remarques pour étudier les roches à introduire en aquarium ;

    Roches & Pierres

    • Les roches calcaires modifient la dureté de l'eau ; certaines eaux seront déconseillées (biotope amazonien, asiatique, ...). Les aquariums ayant une eau dure pourront introduire des roches calcaires (Lac Malawi ou Tanganyika). Pour vérifier qu'une roche soit calcaire, versez du vinaigre sur une partie nettoyé de la roche. Si la roche est calcaire, une effervescence doit se produire. Notez que certaines roches calcaires peuvent résister à une attaque acide, à faible température (= chauffez légèrement le vinaigre).

    Roches & Pierres

    • Certaines roches possèdent une schistosité (communément appelé schiste). Elles sont le résultat de la pression subie durant la formation de ces roches, leur donnant un aspect plat et feuilleté. Cependant, ces roches se brise facilement et peuvent devenir coupante et risque de blesser les poissons. Toutefois, il est possible d'installer ces roches à condition de limiter les angles des roches pour éviter les risques de coupures.

    Roches & Pierres

    • Attention au sable utilisé pour le sol et le substrat de l'aquarium ; dans le commerce, le sable vendue pour l'aquariophilie est souvent fait de morceaux de quartz concassé, puis réduits en minuscules morceaux. Ces morceaux peuvent être coupants, en fonction de la taille des grains. Il faudra donc faire attention aux poissons fouillant le sol, pour éviter toute blessure.

    Roches & Pierres

    • Les roches riches en fer sont nocifs pour les crustacés d'ornements et les jeunes poissons. Pour vérifiez si la roche contient du fer, passez un aimant sur la roche à plusieurs reprises sur plusieurs zones.

     

     

    De nombreuses roches sont utilisables en aquariophile, à condition de vérifier de nombreuses choses. ;

    • Quelle soit du commerce ou trouvée dans la nature, avant introduction dans l'aquarium, les roches doivent toujours être brosser correctement et bouillies pendant maximum 2 heures pour en éliminer les saletés présentes sur la surface de la roche et à l'intérieur de pores, et de détruire de potentielles bactéries.

     

    • Certaines pierres peuvent être polluées par des contaminants ou des hydrocarbures, il faut donc faire attention si l'on ramasse les roches dans la nature. Évitez également de ramasser des roches polluées par le sel marin ; le sel étant nocif aux poissons d'eau douce et difficile à éliminer.

     

    • Il est déconseillé de faire bassiner et nettoyer les roches dans de l'eau de javel, surtout si elles sont poreuses. Même après plusieurs rinçages, les roches peuvent toujours montrer des traces de produits et être nocifs aux poissons.

     

    • Il convient de ne pas mélanger différentes types de roches dans le même aquarium, afin de ne pas gâcher l'esthétique. Libre à l'aquariophile de choisir la roche selon les goûts et la disponibilité. Il faut cependant garder en tête que le choix des pierres aura un impact visuelle sur l'aquarium, tant pour l'aspect que la texture.

     

    • Il est conseillé de mélanger des roches de différents calibre pour renforcer l'aspect naturel et éviter un aspect trop artificiel. Évitez également des roches de taille trop petite, elles finiraient par s'enfouir dans le substrat avec le temps mais également de calibre trop gros ; il faut prendre en compte la plantation finale dans le choix des rochers.

     

    • Il convient de disposer les roches en fonction de leur taille (les roches de grande taille en arrière-plan et les roches de petite taille en avant-plan) ; cela renforce l'esthétique naturel et va créer une éboulis en profondeur, ainsi qu'une certaine perspective. L'orientation des roches est primordiale car elle permette d'orienter le regard du spectateur.

    Roches & Pierres

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique