• Cœur saignant

    Cœur saignant

    Nom scientifique : Hyphessobrycon erythrostigma

    Nom vernaculaire : Cœur saignant (ou nommé dans le commerce Tétra-cœur saignant ou Tétra-Perez)

    Famille : Characidés

    Longévité : 4 à 8 ans, voire plus.

    Taille : - Mâle : 5 cm à 7 cm

                - Femelle : 5 cm à 6 cm

    Origine : Amazonie

    Comportement : C'est un poisson se montrant grégaire bien qu'assez actif pendant la journée. L'espèce aime beaucoup nager dans les zones de pleine eau ainsi que dans la végétation.

    Il doit instinctivement vivre en groupe ou en banc massif ; une dizaine d'individus est requis au minimum et un bassin plus grand peut accueillir un plus grand nombre de poissons. En journée, il consacre son temps à la chasse et à la recherche de nourriture en groupe. La nuit, il se cache parmi la végétation ou les racines d'arbres submergées.

    Dans son milieu naturel, l'espèce cohabite essentiellement avec d'autres Characidés, des poissons de fond tels que Ancistrus ou Corydoras et de nombreuses espèces de cichlidés amazoniens comme Apistogramma, Symphysodon et Pterophyllum.

    Remarque : Malgré sa taille pouvant être petite, il reste néanmoins un prédateur et peut s'en prendre à des alevins voire même des poissons de petite taille ou des crevettes d'ornements.

    Attention : L'eau déminéralisée peuvent atténuer leurs couleurs.

    Alimentation : Carnivore, essentiellement insectivore. C'est un poisson chassant à la fois en pleine eau et à la surface de l'eau. Il se nourrit essentiellement d'invertébrés aquatiques, d'insectes et de zooplancton. Des alevins d'autres poissons et des crustacés sont occasionnellement consommés.

    En captivité, la nourriture vivante est plus attractive. On pourra le nourrir avec des gammares, des vers de vase rouges, des larves de moustiques et des insectes.

    Reproduction : Un dimorphisme sexuel est observable ; le mâle possède une nageoire dorsale nettement plus allongée et pointue alors que celle de la femelle est arrondie. L'armature osseuse des nageoires chez le mâle est également beaucoup plus développée  que chez la femelle.

    Cependant, sa reproduction est, encore à ce jour, très compliqué à réaliser et pour de nombreuses raisons encore inconnues. On sait néanmoins ces informations ;

    • Le mâle, caché dans la végétation, effectue une parade nuptiale en frémissant son corps et en déployant ses nageoires afin d'attirer une femelle. L'accouplement se caractérise par un enroulement du mâle autour de la femelle et lui donnant une série de claques sur le ventre pour la forcer à pondre.
    • Les œufs doivent être incubés à une température de l'eau constante à 25°C et éclosent, environ, après 24 heures / 36 heures.
    • Les alevins commencent à nager en pleine eau, le 6ème jour après la naissance et leur maturité sexuelle est atteint à l'âge de 9 mois, et obtiennent leur taille adulte vers l'âge d'un an.

    Zone de vie : Surface de l'eau ; Zone inférieure

    Température de l'eau : 24°C à 27°C

    Dureté de l'eau : 2 °d GH à 10 °d GH

    pH : 6 - 7

     

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :