• Cichlidé nain de Macmaster

    Cichlidé nain de Macmaster

    Nom scientifique : Apistogramma macmasteri

    Nom vernaculaire : Cichlidé nain de Macmaster

    Famille : Cichlidés

    Longévité : 3 à 6 ans

    Taille : - Mâle : 5 cm à 8 cm

                - Femelle : 5  cm à 6 cm

    Origine : Rivière Meta (Colombie)

    Comportement : L'espèce est réputé pour son agressivité, surtout pendant la période de reproduction. Cependant, il peut malgré tout se montrer sociale si le volume du bassin est assez important ainsi qu'une bonne végétation, surtout dans la zone inférieure du bassin

    C'est un poisson demandant une végétation luxuriante et correctement planté ainsi que de nombreuses cachettes rocheuses (roches volcaniques, pot en argile ou en terre cuite, ...) ou de racines d'arbres immergées. Une reproduction de son habitat naturel stimule davantage son comportement naturel ; un substrat de sable de rivière, des racines d'arbres et une eau naturellement colorée par l'acide tannique du bois immergée. Une couche de feuilles mortes simule encore plus son habitat naturel ; ces feuilles mortes peuvent fournir de bonnes sources de proies vivantes, des cachettes ainsi que des sites de pontes pour les femelles.

    Alimentation : Carnivore, bien que l'espèce peut se montrer assez opportuniste et peut donc consommer presque tout ce qu'il peut trouver ; invertébrés aquatiques, insectes, crevettes, alevins voire petits poissons ainsi que de la matière végétale comme la spiruline et les algues vertes.

    En captivité, des larves de moustiques, des vers de vase rouge et de la crevette écrasée peuvent être distribués ainsi qu'un complément de spiruline chaque semaine.

    Attention : L'espèce ne se nourrit que de proies vivantes et refuse toute nourriture du commerce en flocons / paillettes ainsi que la nourriture congelée ; cependant, il est possible de l'adapter à cette alimentation au prix d'une grande patience.

    Reproduction : Pendant le frai, le mâle peut s'accoupler avec plusieurs femelles étant donné sa polygamie.

    Le harem, une fois formé, va aller choisir un lieu propice pour la ponte ; il s'agit habituellement de grottes ou de crevasses rocheuses dans lesquels les femelles viennent pondre leurs œufs sur les plafonds rocheux.

    Les femelles restent à l'intérieur du gîte pour les protéger ainsi qu'à surveiller leurs éducations. Le mâle, lui, se charge de défendre le gîte ainsi que  les alentours contre tout intrus.

    Zone de vie : Zone inférieure

    Température de l'eau : 23°C à 28°C

    Dureté de l'eau : 1 °d GH à 4 °d GH

    pH : 5 - 6,5

     

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :