• Barbus de Sumatra

    Barbus de Sumatra

    Nom scientifique : Puntigrus tetrazona (ou moins souvent Puntius tetrazonaSystomus tetrazona ou encore Barbus tetrazona)

    Nom vernaculaire : Barbus de Sumatra

    Famille : Cyprinidés

    Longévité : 3 à 4 ans

    Taille : - Mâle : 6 cm à 7 cm

                - Femelle : 6 cm à 7 cm

    Origine : Sumatra mais est présent aussi en Bornéo, Malaisie et en Thaïlande.

    Comportement : L'espèce se montre hyperactif, et même agressif si les poissons sont maintenus seuls. Les poissons vivent en banc ayant une hiérarchie stricte et développée, surtout entre les mâles.

    Un groupe comporte, en moyenne, une douzaine d'individus bien qu'un volume d'eau plus grand peut accueillir plus de poissons. L'espèce aime beaucoup nager et s'aventurer en pleine eau, mais aussi à la surface et dans les couches inférieures de l'eau. Il dédaigne pas l'occasion de fouiller le sol au peigne fin pour chercher des petites proies.

    Remarque : Pour apaiser le comportement agressif des poissons, on peut légèrement troubler l'eau grâce à une filtration sur tourbe ainsi qu'une légère acidification de l'eau.

    Attention : C'est une espèce ne convenant pas pour de nombreux poissons ; les poissons à longues nageoires (PterophyllumPoeciliaXiphophorusBetta, ...) risquent d'avoir leurs nageoires mâchouillées et sérieusement abîmées.

    Les espèces (ParacheirodonHemmigrammus, ...), surtout les plus petites, peuvent devenir des proies de choix tandis que les autres peuvent se faire harceler. De même pour les espèces timides, les poissons peuvent se faire harcelés jusqu'à mourir d'épuisement.

    Les poissons au comportement hyperactifs ou montrant une grande territorialité (Gymnocorymbus ternetziEpalzeorhynchos bicolorHyphessobrycon erythrostigma, ...) peuvent rivaliser avec l'espèce, provoquant de sérieuses bagarres et des poursuites de chasse régulières pour la domination du bassin.

    Alimentation : Omnivore, à prédominance carnassier. L'espèce consomme toutes sortes d'invertébrés aquatiques, de larves d'insectes et de crustacés. De la matière végétale telle que les algues et la spiruline peuvent être consommés.

    Une nourriture vivante est mieux acceptée qu'une nourriture en flocons / congelée, les poissons étant des chasseurs rapides.

    Attention : Les poissons maintenus en captivité sont souvent victimes de l'obésité du fait qu'il ne connaisse aucune limite lors du nourrissage ; ils dévorent toute trace de nourriture dans l'aquarium et peuvent alors vite tomber malade ou être sujet à l'obésité.

    Reproduction : Le dimorphisme sexuel est visible par l'abdomen plus arrondie et plus épais de la femelle ainsi qu'à ses couleurs moins vives que celle du mâle.

    Les œufs ont un revêtement adhésif leurs permettant de se fixer au végétaux. Ils sont pondus en petits paquets de 8 à 12, lors de courses poursuites par les femelles ; les poissons se bousculent et se compriment les uns contre les autres dans la végétation en créant de violents tremblements sur leurs corps, ce qui provoque la libération des ovules et de la semence. Une femelle en bonne santé peut pondre jusqu'à 600 œufs.

    Les œufs doivent être incubés dans une eau légèrement plus chaude (+ 1°C / + 2°C) que celle où vivent les reproducteurs et bien oxygénée. L'incubation dure entre 24 heures - 48 heures. Les alevins sont d'une taille très petite et doivent être nourris avec des infusoires avant d'être nourris avec des nauplius d'artémias et des copépodes lorsqu'ils atteignent une taille plus grande. La croissance des alevins est assez rapide et la maturité sexuelle apparaît vers l'âge d'un an.

    Zone de vie : Tout l'aquarium

    Température de l'eau : 24°C à 28°C

    Dureté de l'eau : 3 °d GH à 7 °d GH

    pH : 6,5 - 7,5

     

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :