• Athérine-papillon

    Athérine-papillon

    Nom scientifique : Pseudomugil signifer (ou Atherina signita)

    Nom vernaculaire : Athérine-papillon

    Famille : Pseudomugilidés

    Longévité : 2 à 3 ans

    Taille : - Mâle : 3,5 cm à 7 cm

                 - Femelle : 4 cm à 7 cm

    Origine : Queensland (Australie)

    Comportement : C'est une espèce grégaire ayant besoin de vivre d'instinct dans un groupe, comprenant au minimum une dizaine d'individus, voire plus si le volume du bassin peut permettre l'introduction de poissons supplémentaires.

    La vie en groupe est non seulement pour les poissons une façon d'éliminer le stress et de mieux se sentir en sécurité, mais aussi de renforcer les couleurs naturelles de leur robe. Les mâles présentent des couleurs plus intenses et colorées, surtout lorsqu'ils sont en concurrence pour séduire les femelles. Les femelles ne présentent aucune couleur et leurs corps est translucide au point de voir la vessie natatoire au travers du corps.

    Les mâles présentent un comportement d'agressivité pendant la période frai, où les mâles dominants peuvent harceler et tuer les mâles soumis pour conquérir les femelles (surtout si le bassin présente un faible volume d'eau).

    Les poissons demandent des espaces pour pouvoir nager ainsi qu'une végétation luxuriante et compact.

    Remarque : Pour calmer l'agression des individus mâles, des poissons du genre Melanotaenia peuvent être introduits.

    Alimentation : Carnivore. Leur régime alimentaire est essentiellement concentré sur le plancton animale en raison de leur taille ; toutefois, des proies de plus grandes tailles tels que les larves de moustiques et des puces d'eau peuvent être consommées.

    Reproduction : Un dimorphisme sexuel est observable ; les mâles présentent des couleurs beaucoup plus intenses (contrairement aux femelles qui ne présentent aucune couleur) et sont de plus grande taille. Les mâles montrent aussi des nageoires qui s'étirent au fur et à mesure qu'ils vieillissent.

    Le bassin de reproduction doit comporter une végétation de type mousse aquatique ou de végétaux à feuillage fin tels que Taxiphyllum barbieri ou Cabomba aquatica.

    L'espèce est un diffuseur d’œufs et ne procure donc pas le moindre soin parental. Les parents dévorent souvent leurs propres œufs et alevins.

    Les alevins peuvent survivre dans un bassin ayant une végétation bien compact et luxuriante. Ils ont une croissance lente et atteignent leur maturité sexuelle à partir de 9 mois.

    Remarque : Le frai peut être stimulé par l'ajout d'une cuillère à café de chlorure de sodium (sel de cuisine) pour 10 litres d'eau.

    Remarque : Les mâles de certaines populations sauvages développement de longs filaments sur la nageoire dorsale et parfois sur la nageoire anale également. Ces filaments sont, très souvent, perdus lorsque les poissons se font capturés et ne repoussent jamais lorsqu'ils sont maintenus en captivité.

    Zone de vie : Tout l'aquarium

    Température de l'eau : 16°C à 28°C

    Dureté de l'eau : 8 °d GH à 20 °d GH

    pH : 6,5 - 7,5

     

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :