• Arc-en-ciel Sepik

    Nom scientifique : Glossolepis multisquamata

    Nom vernaculaire : Arc-en-ciel Sepik

    Famille : Melanotaeniidés

    Longévité : 5 à 8 ans

    Taille : - Mâle : 13 cm

                - Femelle : 10 cm

    Origine : Nouvelle-Guinée

    Comportement : C'est un poisson montrant une fréquentation acceptable avec la plupart des autres espèces de poissons, ayant une taille similaire à ce dernier. Des poissons pacifiques en cohabitation ne pose aucun problème, et ne devient agressif que s'il se sent menacé.

    L'espèce vivant en groupe, un banc d'un bon nombre de poissons peut être introduit ; le nombre de poissons n'a pas réellement d'importance si ce n'est qu'il au minimum 5 individus. L'aquariophile peut en introduire autant qu'il le désire à condition de respecter le volume d'eau du bassin afin d'éviter une surpopulation. Les poissons ne se pourchassent pas réellement sauf si un poisson est blessé, n'a pas d'endroit où se cacher ou est constamment harcelé par un poisson dominant.

    Le sex-ratio dans un groupe est primordiale pour maintenir une paix raisonnable entre chaque individu des deux sexes. Certes, les individus de même sexe peuvent vivre dans un bassin spécifique mais la présence des deux sexes dans un groupe favorisent l'intensité des couleurs des poissons.

    Alimentation : Omnivore. Dans son milieu naturel, l'espèce consomme des invertébrés aquatiques, des insectes (notamment des punaises et des coléoptères) tombant à l'eau, et de végétaux au feuillage et aux  jeunes pousses tendres.

    C'est un poisson ayant des besoins nutritionnels importants ; un régime alimentaire de bonne qualité et suffisamment variée permet de favoriser la coloration de sa robe. Des aliments tels que des larves d'insectes, des invertébrés aquatiques, des crevettes de saumure et de la spiruline peuvent être distribués et les poissons doivent être nourris deux fois par jour.

    Les aliments congelés peuvent être acceptés en cas de manque de proies vivantes.

    Reproduction : Pendant le frai, le mâle intensifie ses couleurs pour pouvoir séduire une femelle qu'il pourra escorter si la séduction est une réussite. Le mâle effectue une parade nuptiale en présentant ses couleurs vives aux femelles, et pourra en escorter une lorsqu'une femelle aura fait son choix.

    Un bassin de reproduction doit être aménagé avec un système de pompe à filtre équipé d'une éponge ainsi que l'installation d'une végétation à feuillage fin. De la nourriture vivante et de la verdure fraîche pourra être distribuée aux reproducteurs pour les stimuler et afin de simuler la saison des pluies.

    La femelle peut pondre de nombreux œufs sur la végétation aquatique. Une fois la ponte terminée, le mâle accompagne la femelle pour aller se reposer. La végétation comprenant les œufs doit être retirée et placée dans un autre bassin afin d'éviter une prédation des œufs. Les poissons répètent l'opération sur plusieurs jours, avec une diminution du nombre d’œufs pondus. Les femelles peuvent être retirés lorsque le nombre d’œufs chute ou si ces dernières présentent des signes de fatigue.

    L'incubation peut durer une semaine complète, et les alevins nés doivent être nourris avec des infusoires et paramécies jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment développés pour consommer des proies de plus grande taille. Ces alevins ont de grandes exigences sur la qualité de l'eau ; l'eau doit constamment rester propre et oxygéné et leur croissance se montre lente.

    Zone de vie : Surface de l'eau ; Zone inférieure

    Température de l'eau : 24°C à 30°C

    Dureté de l'eau : 5 °d GH à 15 °d GH

    pH : 6,5 - 7

     

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :