• Spiruline

    Nom scientifique : Arthrospira platensis

    Nom vernaculaire : Spiruline

    Taille : 0,1 à 0,3 mm

    Couleur : Bleu-vert

    Origine : Eaux chaudes et saumâtres de la zone intertropicale (son origine viendrait des eaux chaudes du Mexique et du Tchad).

    Remarque : Bien que le nom de Spiruline soit attribué à cette espèce, il ne s'agit pas de la vraie spiruline. Le genre Spirulina n'est pas destiné à l'alimentation.

                                                                                                               

    Culture

     Se procurer une souche de spiruline dans le commerce. La souche sera placer dans un bac de culture avec un litrage assez important si l'on veut une production importante. La spiruline est exigeante en lumière donc un éclairage intense favorisera la production. Des minéraux et des nutriments (sous forme d'engrais liquide) seront apportés lors de l'introduction de la souche de spiruline ainsi que pendant la culture, en moyenne toutes les semaines selon l'état de la population.

    Le bac de culture ne devra en aucun cas contenir de substrat terreux pour éviter une pollution de l'eau et éviter de récolter des impuretés lors des récoltes.

    Un simple filet de pêche pour aquarium assez fin peut suffire pour les récoltes. La spiruline récoltée peut être directement donner fraîche aux poissons ou être séchée pour une plus longue conservation.

    Partager via Gmail Pin It

  • Larve de moustique

    Nom scientifique : Cule pipiens

    Nom vernaculaire : Moustique commun

    Taille : 0,5 cm à 1,2 cm

    Couleur : Grisâtre, parfois légèrement noir

    Origine : Cosmopolite 

    Alimentation : Détritivore et filtreur. Il se nourrit en filtrant l'eau pour capturer des bactéries, des micro-organismes, des protozoaires et des débris d'algues, ou de la matière organique en décomposition.

                                                                                                               

    Élevage

    Remplir un seau d'eau et le placer dans un endroit semi-ombragée. Laissez la nature faire le travail et les moustiques femelles viendront elles-mêmes pondre leurs œufs à la surface de l'eau. Peu après, des larves minuscules vont apparaître. Laissez se développer jusqu'à ce qu'il soit assez volumineux pour être capturer et distribuer aux poissons.

    Attention : Veuillez à ce que les moustiques ne deviennent pas des adultes si vous voulez conserver assez de nourriture vivante pour les poissons. Lorsque les larves arrivent au troisième stade (à droite sur la photo), récupérez-les et distribuer-les aux poissons avant qu'ils ne se métamorphosent en adultes.

    Partager via Gmail Pin It

  • Gammare

    Nom scientifique : Gammarus locusta

    Nom vernaculaire : Gammare (ou Crevette d'eau douce)

    Taille : 1 à 2 cm

    Couleur : Brun à brun-jaune et légèrement translucide

    Origine : Cosmopolite 

    Alimentation : Omnivore et détritivore. Il se nourrit de matières organiques en décomposition, de débris végétaux, de cadavre de poissons ou d'insectes et d'algues. Il peut occasionnellement capturer des organismes plus petits que lui.

    Reproduction : Le mâle s'accroche à la femelle pendant l'accouplement. Le mâle est deux fois plus grand que la femelle.

    La femelle transporte les œufs fécondés puis les larves qui vont se loger au creux de son abdomen. Les larves quitteront la mère quand ils seront autonomes.

                                                                                                               

    Élevage

    On peut acheter des souches dans le commerce aquariophile ou laisser la nature faire. Dans le deuxième cas, remplir un récipient comme un petit seau ou un récipient plat. Incorporez des débris végétaux et un peu de terreau (une cuillère à café ou à soupe selon le volume du récipient). Puis placez le récipient dans une zone semi-ombragée à ensoleillée (pas de lumière direct sous peine que des algues viennent envahir le bassin d'élevage). Ensuite, laissez la nature faire le travail et attendre que des gammares viennent par eux-mêmes.

    Partager via Gmail Pin It

  • Paramécie

    Nom scientifique : Paramecium sp.

    Nom vernaculaire : Paramécie 

    Taille : Moins d'un demi-millimètre (= 0,05 mm de diamètre)

    Alimentation : Filtreur. Il se nourrit en filtrant l'eau pour absorber de la matière organique en suspension dans l'eau. Il utilise également ses micro-cils pour effectuer des échanges par diffusion dans l'eau et capturer des bactéries ou de la matière organique.

    Reproduction : Reproduction asexuée. Elle se divise en créant des clones d'elle-même toutes les six heures.

                                                                                                               

    Élevage

     Il est possible de se procurer des souches de paramécies dans le commerce. Cependant, il est également possible d'en élever sans avoir a en acheter. Pour cela, il faudra un récipient en verre (bouteille, bocal, ...) et de l'eau provenant de l'aquarium. Une fois l'eau dans le récipient en verre, installer un peu de matière organique sèche (brindille de paille, herbe sèche, riz paddy, ...) et y verser une à trois gouttes de lait pour troubler l'eau.

    Une semaine plus tard sans intervention, les paramécies commenceront à apparaître sous la matière organique. Lorsque l'eau redevient limpide, cela signifie que les paramécies ont consommés le lait dans l'eau, reversez alors une goutte de lait pour la troubler de nouveau.

                                                    

    Remarque : Les paramécies constituent une proie de choix pour les alevins, en raison de leur abondance et de leur petite taille.

    Partager via Gmail Pin It

  • Daphnie

    Nom scientifique : Daphnia magna

    Nom vernaculaire : Daphnie (ou plus communément Puce d'eau)

    Taille : 2 mm à 5 mm

    Couleur : Translucide (les couleurs visibles sont les viscères de l'animal).

    Origine : Hémisphère Nord (Europe ; Amérique du Nord ; Asie)

    Alimentation : Filtreur. L'animal se nourrit en filtrant l'eau avec sa bouche pour consommer des micro-organismes, des débris végétaux, des bactéries et du périphyton (mélanges d'algues, cyanobactéries, champignons et bactéries).

    Reproduction : Les mâles fécondent les femelles. Les femelles stockent les œufs dans une poche reproductrice (visible à l’œil nu, qui forme une grosse tâche noire dans le corps de la femelle). Les œufs sont stockés avant d'être expulsés 3 jours après la fécondation. Les juvéniles subissent plusieurs mues avant d'arrivés à maturité (environ 5 à 10 jours).

    Une femme adulte pond en moyenne tous les trois à quatre jours jusqu'à la mort.

                                                                                                               

    Élevage

    Des individus peuvent être capturés dans le milieu naturel (cours d'eau, mare stagnante, fossé, ...) ou être acheter en ligne par des producteurs sous forme d’œuf ou de juvéniles. Les individus peuvent être élevés dans un seau ou même un grand bocal nettoyé. De l'eau de pluie sera appropriée pour l'élevage (si de l'eau courante est utilisée, il faudra attendre une journée pour que le chlore se dissipe (dangereux pour les daphnies)). Le bac d'élevage devra être exposé au soleil pour la croissance des algues microscopiques (phytoplancton) qui constitueront la nourriture des daphnies. Toutefois, de la nourriture pour poisson broyé peut parfois être distribuer pour apporter un complément alimentaire aux crustacés.

    Avant d'introduire les daphnies, une cuillère à soupe de terre du jardin ou de terreau sera versé dans l'eau afin de stimuler l'apparition et la croissance du phytoplancton et d'algues microscopiques. Après, tout n'est que patience.

    Après 2 semaines sans intervention, on peut introduire une petit population ou une souche. Les daphnies s’épanouiront et se reproduiront. Après, tout dépend de la taille désiré en fonction du type de poisson à nourrir.

    Pour la capture, un filet de pêche pour aquarium ou un filtre à café conviendra.

    Partager via Gmail Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique